Stéphanie Animatrice à la maison de retraite

 St Charles à Schiltigheim accompagnée de Elton…

son équipier à 4 pattes.

 

 

Elton des Fields de Ora (Lux. JCh. Dewmist Servantes x Briny des Fields de Ora) travaille en étroite collaboration avec sa maitresse Stéphanie et avec une grande complicité dans le travail comme en dehors de l’établissement.

 

Aujourd’hui Elton a 1 an et travaille déjà comme un pro. Allez on se prépare pour une séance de travail de 1h30. Aujourd’hui, au programme, on visite les résidents dans les chambres et les couloirs. On prend l’ascenseur et c’est parti on monte jusqu’au 3eme étage.

 

 

1° chambre –Madame Hélène.B– me fait quelques caresses en m’appelant par mon nom

  » Oh Elton  » car ici je suis très célèbre et toutes les personnes âgées me reconnaissent.

 

 

Il est démontré que la présence d’un chien auprès des malades permettrait de diminuer le stress, l’angoisse et l’agressivité.

Elton qui est encore un jeune chien, sait déjà très bien faire la différence entre le jeu à l’extérieur avec d’autres congénères ou d’autres amis à 2 pattes et le travaille qu’il effectue à l’intérieur de l’établissement avec les résidents.

Il sait être très doux, patient et lorsque la personne le fait monter sur le lit, Elton le fait avec attention et douceur.

 

 

Certains résidents qui peuvent difficilement s’exprimer d’autant par les gestes que par la parole se réveille de leur mutisme et participent aux activités pour leur plus grand bonheur.

 

 

Les Jeux de balles ou le brossage sont des grands moments de tendresse et permettent à la personne âgée de maintenir une certaine autonomie

Elton sait qu’il doit être patient et ne pas sauter sur la balle. Il attend que la personne soit prête et prend la balle avec douceur comme s’il sentait la fragilité des résidents

 » J’attends « 

 

 

 » Je prend avec douceur « 

 

 

  » Maintenant elle est pour moi « 

 

 

 

 » Essayons maintenant avec une autre patiente qui connait bien les animaux car elle a travaillé à la SPA « 

 

 

 

 » Oh que tu es beau et gentil Elton ! »

 » J’ai droit à une caresse « 

 

 

 » Quand il le faut, je sais aussi être patient « 

 

 

 » Pour ma prochaine résidente, il faut que je fasse encore plus attention car elle a 100 ans. « 

Je donne la patte tout en douceur.

 

 

Oh Elton, qu’est ce que tu es gentil, je te lance la balle et tu me la rapporte.

 

 

 

Bien Elton, maintenant tu me la redonnes.

 

 

Le chien va rassurer par sa spontanéité et sa sincérité, il sécurise, il permet de communiquer avec les autres, il permet de renouer avec la vie et d’avoir un but, il redonne confiance en soi, il comble le vide.

 

 

Ces activités qui sont répétées plusieurs fois par semaine dans le cadre de séances individuelles ou en groupe aident également à se repérer dans le temps et à rester vigilant. Les résidents attendent souvent l’arriver de Elton.

 

 

En groupe, toute l’attention est sur Elton et la joie peut ce lire sur les visages des résidents.

 » Bonjour Elton, tu veux monter sur mes genoux ! « 

 

 

Elton qui connait bien cet exercice s’exécute avec douceur et monte lentement sur les genoux de la résidente.

 

 

Maintenant on joue à la balle !

 

 

Tu me donne la balle Elton !

 

 

C’est bien, que tu es gentil

 

 

Au revoir Elton, on te revoit lundi

 

 

Ca y est après 1h30 de travaille un peu de repos bien mérité.

Mais c’est moi qui appel l’ascenseur.

 

 

Je vais chercher mon cadeau car aujourd’hui c’est mon anniversaire, j’ai 1 ans.

Voila Elton ton cadeau, Bon anniversaire.

 

 

Un repos bien mérité

 

 

 

Pour être chien visiteur, l’animal doit être avant tout bien dans ses poils. Le calme, la sociabilité et l’obéissance sont des qualités essentielles.

Il n’existe aujourd’hui aucune réglementation qui interdise la présence des animaux dans les maisons de retraite. Ce sont donc les responsables de ces établissements qui décident, sachant que la majorité d’entre eux la refuse. Ce qui est dommage quand on voit les bienfaits sur les résidents.

Nous aimerions encore allez plus loin et pouvoir faire entrer nos chiens dans des établissements pour des enfants en difficulté sociales.

A suivre !