Aaron visite les résidents de la maison de retraite

St Charles à Schiltigheim

Tout d’abord, nous aimerions remercier Stéphanie animatrice à la maison de retraite St Charles de nous avoir permis de faire de Aaron le Héros du jour.

  Cet après midi passé à la maison de retraite fut plein d’émotions et de satisfactions.

Notre Aaron a été parfait, plein d’attention de curiosité. La douceur et la joie étaient au rendez vous.

Aaron, curieux et joyeux entre dans la première chambre et s’approche de la personne, le contact est établi. Une caresse sur la tête du chien et quelques mots affectueux :

« Comme tu es beau mon chien, comment tu t’appelles » ! Ou encore « viens chez Mémé » !

Les visites de chiens dans ce type d’établissement s’avèrent bénéfiques pour le bien-être des personnes âgées. La présence de l’animal, le fait de pouvoir le regarder ou le caresser semble faire un bien fou au moral des résidents.
  Beaucoup de personnes au contact du chien croyaient retrouver en Aaron un animal qu’elles avaient connu et/ou aimé auparavant. Le chien est un confident et une présence rassurante.
 

 Lors de la visite une dame, qui, en temps normal reste prostrée et ne parle pas, cette dernière a relevé la tête, a souri et a dit quelques mots à la simple vue de Aaron. Elle a évoqué ses propres souvenirs avec son animal. Elle nous a même donné l’origine du nom de « Aaron ».

La vue d’Aaron la fait sortir de son mutisme et lui a donné l’envie de communiquer, de parler de sa vie passée.

 
  Des exercices ludiques peuvent aider à stimuler la mobilité, la précision, les cinq sens, la mémoire et l’expression.

Le chien, offre la possibilité de donner et de recevoir sur le plan affectif, il procure de l’apaisement et a le pouvoir magique de redonner le sourire. Il crée des liens entre les intervenants, les résidents et les soignants. Les chiens  parviennent à développer et installer des relations privilégiées avec les personnes âgées.

Dès qu’ils les voient, leurs yeux pétillent, leurs visages s’illuminent. Ils ont envie de les caresser. 

Le chien ne juge pas, il est au contraire très valorisant pour ces personnes qui ont souvent une image négative d’elles-mêmes. 

Le Golden Retriever est le chien idéal car il aime faire plaisir, c’est pour cela que l’on utilise la formule anglaise
« will to please ». Il aime rapporter c’est un retriever « rapporteur ».

 
  Il a un caractère malléable et approprié pour l’éducation en douceur et le conditionnement. Sa beauté et son apparence non agressive renforce son rôle de médiateur social.

Aaron a confirmé par son comportement son profil « porteur de vie ».

Nous voudrions encore féliciter et remercier tout le personnel de l’établissement en particulier Stéphanie animatrice et Martine, bénévole de l’association Lianes (association qui favorise le lien entre l’homme et l’animal) pour leur travail remarquable. Nous soutenons à fond ce projet. Il fallait oser, dépasser les appréhensions. Certaines personnes n’aiment pas les chiens. Mais on peut dire qu’une majorité  apprécie.  
  Notre plus grande satisfaction est de voir les résidents s’épanouir à côté de nos fideles compagnons.

Vous pouvez retrouver le travaille formidable de l’association LIANES en visitant leur site:

  http://association.lianes.free.fr/  

L’association LIANES vient en aide, dans la région de Strasbourg, aux animaux et à leurs propriétaires lorsque ces derniers rencontrent des difficultés sociales ou de santé.